Google
 
   HOME    Agenda     Annuaire de liens    Actualités    Photos    Aide    Contact    Services    FR - NL  


  VW Fun Cup & Francorchampions


BTCS 06 - Francorchampions - winners


BTCS 06 - Francorchampions - Duez-Van de Wauwer


Vanbellingen-Fumal (BMW M3 Silhouette)
signent un parcours sans faute


Ils se montraient confiants avant l’ouverture des Belgian Touring Car Series 2006, mais n’osaient pas rêver d’un dénouement pareil. Pourtant, le doublé signé par Steve Vanbellingen et Armand Fumal sur la BMW M3 Silhouette ne doit rien à personne, il couronne au contraire deux prestations superbes qu’aucune faute n’est venue entacher. Dieu sait pourtant si les conditions de piste étaient délicates pour ces Francorchampions entamés sous une pluie typiquement ardennaise qui n’a pas découragé un public conquis et nombreux.

Le duo de choc du KS Motorsport s’est faufilé entre les gouttes avec une belle maestria pour s’emparer du premier maillot jaune de la saison 2006. Pour autant, la concurrence n’a pas démérité, loin de là. On soulignera la convaincante entrée en matière des Renault Megane, le punch de la BMW M3 new look de Lupant-Slaus, la constance de la Porsche 997 du GPR Racing, les bons débuts des superbes Peugeot 407 Silhouette et… la guigne qui s’est attachée aux basques des équipages Audi et Jaguar. Il y a de la revanche dans l’air, c’est sûr. Rendez-vous fin mai à Zolder !

Course 1 : une affaire rondement menée…

La course n’est pas encore officiellement lancée qu’éclate le premier coup de théâtre : l’Audi A4 de Verbergt, d’abord ralentie par des ennuis électriques durant le tour de formation, est victime d’un accrochage au moment de la mise en grille ; roue arrière gauche touchée, l’un des équipages de pointe doit en rester là !

La pluie tombant sans discontinuer, la direction de course décide de donner un départ lancé que Chouvel met à profit pour garder le meilleur sur un Duez très entreprenant. Au 3e tour cependant, le « Grand » place une attaque imparable aux Combes et installe la Porsche 997 au commandement. Dans des conditions délicates qu’il affectionne, le leader creuse d’emblée l’écart sur un groupe très chaud où s’expliquent Chouvel, Slaus, Deman, Vanbellingen, Lémeret et Nef.

L’intervention de la safety car, consécutive aux soucis de la BMW de Reynaert-Philippart au poste 20, provoque un regroupement général. Mais Duez a compris l’avantage que lui procure la présence – bien involontaire – entre lui et ses poursuivants de la petite Honda de Maniet-Van Rompay : quand le feu passe au vert, il écrase l’accélérateur alors que les autres ténors doivent patienter jusqu’à la ligne pour mettre des gaz. Peu après, le bus stop est le théâtre d’un incident impliquant deux des principaux prétendants à la victoire : « J’ai doublé un attardé au freinage, je suis sorti de la trajectoire et j’ai harponné la BMW de Slaus », reconnaît Deman en ramenant au stand une Jaguar au capot avant passablement reprofilé.

Au moment où débute la valse des pit-stops, la Porsche 997 pointe en tête devant la BMW M3 Silhouette menée par Armand Fumal : « J’ai laissé la situation se décanter devant moi, ils étaient tous très chauds et je pressentais les incidents de parcours, j’avais raison », raconte le Liégeois après avoir cédé le relais à son compère Van Bellingen. Ce dernier, reparti le couteau entre les dents, hérite du commandement au 21e passage quand la Porsche de Van de Wauwer emprunte la voie des stands, roue arrière gauche crevée. La voie royale s’ouvre devant la BMW M3 noire qui ne sera plus inquiétée.

Derrière par contre, l’explication est serrée entre la Renault de Vosse-Bouvy et la BMW de Lupant-Slaus qui passent la ligne dans cet ordre, devançant la Jaguar de Chouvel-Mathieu et la Porsche de Duez-Van de Wauwer. Au rayon des malchanceux, on range Moury-Nef (Ferrari 360) auteurs d’un excellent début de course mais contraints à l’abandon, moteur cassé, alors que la 4e place et la victoire en GT leur était assurée.

Les victoires dans les classes reviennent à Perrin-Jacobs (Renault Clio – T3), Dumont-Schmidt (BMW M3 – T5), Bruynoghe-Verbanck (Honda Civic – T4), Steegmans-Vanbeneden (Toyota Yaris – T2) et Bruixola (Toyota Yaris – T1).

Course 2 : la pluie brouille les cartes

La seconde course est marquée par la superbe bataille que se livrent Vanbellingen, Hemroulle et Thiry durant le premier relais. Partis en slicks comme l’ensemble du peloton, les trois meneurs restent groupés en moins de 2 secondes au bout de dix tours. La situation n’évolue guère jusqu’au pit stop que le team Audi négocie un peu moins bien que ses rivaux : à sa sortie des stands, Verbergt se fait même souffler la 3e place par un Chouvel revenu sur les meneurs à coup de tours effectués en 2.31-2.32. Le pilote Jaguar semble même en mesure de l’emporter quand son élan est stoppé brutalement par une panne électrique.

En tête de la meute, Fumal se retrouve alors sous la menace directe d’un Verbergt revanchard après ses ennuis dans le premier round. C’est le moment que choisit la pluie pour venir brouiller toutes les cartes en inondant le circuit alors qu’il reste un gros quart d’heure de ronde. Verbergt est le premier à rentrer pour chausser des pneus pluie, Bouvy et Duez l’imitent. Contre toute attente, le leader tente de poursuivre sa route avant de se raviser : « J’ai effectué deux tours quasi à l’arrêt en manquant de sortir plusieurs fois à 20 km/h tant l’auto était inconduisible, c’était un mauvais plan. Mais en rentrant au stand, j’ai cru aussi tout perdre, ce n’est qu’en voyant l’Audi juste devant moi dans mon avant-dernier tour que j’ai commencé à y croire à nouveau. J’avais raison ! J’ai dépassé aisément Verbergt qui semblait connaître des soucis électriques pour conquérir ce deuxième succès venant couronner un week-end dont je garderai un fameux souvenir. »
De tous les favoris, seuls Slaus et Lémeret gardent les slicks jusqu’au bout. Un pari aussi beau qu’audacieux qui ne se révèle pas payant, les deux hommes quittant le top 5 en vue du drapeau à damier.

Cette fin de course complètement folle bouleverse la hiérarchie derrière les meneurs. André-De Vits (Peugeot) confirment leur bonne première manche tandis que les Porschistes Kerkhove-Steinberg et Van Rossem-De Laet se hissent dans les dix premiers. Dans les classes, Heck-Blaise-Vannerum (BMW M3) se montrent les plus performants en T5, Heurckmans-Pleneveux imposent leur Alfa 156 en T3 tandis que Bruynoghe-Verbanck, Steegmans-Vanbeneden et Bruixola signent le doublé.


Classement course 1 : 1. Vanbellingen-Fumal (BMW M3 Silhouette), 30 tours en 1h30.11.076 ; 2. Vosse-Bouvy (Renault Megane) à 26.479 ; 3. Lupant-Slaus (BMW M3 Silhouette) à 42.204 ; 4. Chouvel-Mathieu (Jaguar X-Type Silhouette) à 1.23.314 ; 5. Duez-Van de Wauwer (Porsche 997) à 1.50.237, 1ers en GT2 ; 6. Moonens-Redant (BMW M3 Silhouette) à 2.38.121 ; 7. André-De Vits (Peugeot 407 Silhouette) à 3.39.190 ; 8. Stéveny (Peugeot 406 Silhouette) à 1 tour ; 9. Lémeret-Loix (Renault Megane) ; 10. Watt (Porsche 997)… 16. Perrin-Jacobs (Renault Clio), 1ers en T3 ; 17. Dumont-Schmit (BMW M3) à 2 tours, 1ers en T5… 23. Bruynoghe-Verbanck (Honda Civic), 1ers en T4… 37. Steegmans-Vanbeneden (Toyota Yaris) à 4 tours, 1ers en T2… 39. Bruixola (Toyota Yaris), 1er en T1.

Classement course 2 : 1. Vanbellingen-Fumal (BMW M3 Silhouette), 34 tours en 1h32.46.949 ; 2. Hemroulle-Verbergt (Audi A4 Silhouette) à 14.438 ; 3. Duez-Van de Wauwer (Porsche 997) à 29.695, 1ers en GT2 ; 4. Thiry-Deman (Jaguar X-Type Silhouette) à 39.625 ; 5. Vosse-Bouvy (Renault Megane) à 1.59.639 ; 6. Lupant-Slaus (BMW M3 Silhouette) à 2.01.800 ; 7. Lémeret-Loix (Renault Megane) à 2.33.870 ; 8. Van Rossem-De Laet (Porsche 996) à 1 tour ; 9. Kerkhove-Steinberg (Porsche 996) ; 10. André-De Vits (Peugeot 407 Silhouette)… 12. Heck-Blaise-Vannerum (BMW M3) à 3 tours, 1ers en T5… 15. Heurckmans-Plenneveux (Alfa Romeo 156), 1ers en T3… 18. Bruynoighe-Verbanck (Honda Civbic) 1ers en T4… 32. Steegmans-Vanbeneden (Toyota Yaris) 1ers en T2 ; 33. Bruixola (Toyota Yaris) 1er en T1.

Championnat (officieux) : 1. Vanbellingen-Fumal 100 pts ; 2. Vosse-Bouvy 83 ; 3. Duez-Van de Wauwer 80 ; 4. Lupant-Slaus 78 ; 5. Léméret-Loix 64 ; 6. André-De Vits 62 ; 7. Kerkhove-Steinberg 56 ; 8. Van Rossem-De Laet 52 ; etc.




Prc Group
Zoning de Ghlin Baudour Sud - Rue des Roseaux, 6 B-7331 Baudour
Phone : 065/65.53.64 Fax : 065/65.91.53 E-mail : info@prcgroup.be
 
 

:: PROCHAINS EVENEMENTS ::
Pas d'évènement pour l'instant

:: SERVICES ::
Sportmedia vous propose ses services dans les différents domaines suivant:

  • création de sites web,
  • développement de base de données,
  • logos personnalisés,
  • affiches promotionnelles,...


Cliquez ici pour plus de renseignements
     









0002560709 visites - contact : info@sportmedia.be
réalisation : www.sportmedia.be