Google
 
   HOME    Agenda     Annuaire de liens    Actualités    Photos    Aide    Contact    Services    FR - NL  


  Maes-Van Oost poursuivent leur marche en avant


Victorieux à Jarama pour l’ouverture de la saison, Ruben Maes et Olivier Van Oost ont remis le couvert à l’occasion de la troisième confrontation disputée à Oschersleben sur un tracé qui a fait l’unanimité parmi les concurrents : « Si on promet bien du plaisir aux pilotes du DTM qui s’y produiront le week-end prochain, ce circuit est par contre pour nos autos », commentaient en chœur les ténors de la VW Fun Cup au terme d’une séance qualificative marquée par un nouvel exploit du jeune Duculot. Au volant de la biplace familiale, il se montrait en effet le plus véloce avec un chrono de 1.52.759.

Mais juste derrière le jeune Belge, le trio allemand Stoll-Stoll-Weibel (Stoll Motorsport) affirmait déjà ses prétentions en ne concédant que… 3/100es de seconde. On pointait ensuite le trio Matoul-Serexhe-Moszkowicz (City FM), le tandem belgo-allemand Godet-Schürer (Funmotorsports 3) et Lesoinne (Cornelis Racing Quick). Les écarts demeuraient cependant très minces avec… douze voitures groupées en une seconde !

Dès le départ, les frères Stoll prenaient la poudre d’escampette ; parfaitement épaulés par Weibel, ils profitaient pleinement de leur connaissance des lieux pour distancer un peloton au sein duquel on retrouvait tous les habituels premiers violons. Sur un tracé dont ils maîtrisent tous les pièges, les pilotes de la VW Fun Cup grise n°173 – déjà vus à leur avantage lors des Francorchampions – semblaient assurés de la victoire quand, à 20 minutes du terme, une crevaison venait réduire leurs efforts à néant : surprise par cet arrêt inattendu, l’équipe au stand mettait plus de temps que prévu pour remplacer la roue et le trio allemand, relégué à un tour, franchissait la ligne en 9e position.

Ruben Maes et Olivier Van Oost n’en demandaient pas tant : aux aguets durant toute la course, ils cueillaient aisément leur deuxième succès 2006, faisant oublier la guigne – panne électrique dans le dernier tour – qui avait privé le second nommé d’une belle médaille d’argent à Francorchamps. Jusqu’au bout, ils résistaient à Capocci-Gressens-Feltes (Colson Racing) tandis que Piron-Naveaux-Delrez (Astur Car) s’assuraient la 3e place en terminant au sprint comme en atteste leur meilleur chrono réussi à deux boucles de la fin.

Longtemps 4es, Dubois-Maillet-De Keijser (Ultra Team) rétrogradaient de deux rangs durant les ultimes minutes après un accrochage, laissant les places d’honneur à Wüst-Baudart (HIBN.TV) et Massart-André (Bean’s Project). 12es de la hiérarchie absolue, Duculot-Duculot-Houben (JAT Team) s’imposaient en biplaces tandis que le meilleur tour en course était signé par Matoul-Serexhe-Moszkowicz (City FM), lesquels confirmaient leur arrivée dans le cercle des équipages dont les pronostiqueurs devront tenir compte.

La « famille VW Fun Cup » va désormais entrer dans une phase de travail intense s’étalant sur plusieurs semaines. Le prochain round est en effet le plus important de la saison, non seulement par son prestige mais aussi en raison des points qui y sont distribués. Au vu des trois premières épreuves, il est difficile de ne pas considérer Ruben Maes et Olivier Van Oost comme les favoris des 25 Heures VW Fun Cup.
Rendez-vous à Spa-Francorchamps, les 8 et 9 juillet !

Classement des 4 Heures d’Oschersleben
1. Maes-Van Oost (Van Ooost-Maes) 124 tours ; 2. Capocci-Gressens-Feltes (Colson Racing) à 14.457 ; 3. Piron-Naveaux-Delrez (Astur Car) à 37.030 ; 4. Wüst-Baudart (HIBN.TV) à 51.577 ; 5. Massart-André (Bean’s Project 1) à 1.28.155 ; 6. Dubois-Maillet-De Keijser (Ultra Team) à 1.52.764 ; 7. Schoofs-Van Rossem-Janssens (CEO-D&D Financials) à 1 tour ; 8. Matoul-Serexhe-Moszkowicz (City FM) ; 9. Stoll-Stoll-Weibel (Stoll Motorsport) ; 10. Gazon-De Keijser-Olivier (Pequignet-Allure) ; 11. Dries-Perdieus (Perdieus Motorsport) ; 12. Duculot-Duculot-Houben (JAT Team) à 2 tours, vainqueurs en biplaces ; 13. Knauf-Servais-Lecluse-Houbben (Ball Events) ; 14. De Zan-Mascaux-Seenden-Rosoux (ET Racing) ; 15. Döhmann-Serowy-Gebhart-Müller (Uniroyal Presse 1) à 4 tours ; etc.


Doublé de Corthals, les jeunes en vedette


Il est venu, il a vu et… on connaît la suite, il a vaincu : Pierre-Yves Corthals n’a pas regretté son déplacement à Oschersleben. Non seulement il a parfait sa connaissance d’un tracé qu’il retrouvera début juin dans le cadre de sa campagne en WTCC, mais il a aussi remporté deux belles victoires au volant du Roadster n°358, s’adjugeant en prime le meilleur chrono de la journée.

Si « Pilou » et Vanina Ickx – venue, elle, découvrir le circuit avant sa course sur l’Audi A4 DTM – jouaient d’emblée les premiers rôles, ils trouvaient en Bertrand Balas un rival aussi décidé qu’inattendu. Le Grenoblois remplaçait Longechal sur le Roadster n°363 dont il comprenait très vite le mode d’emploi, terminant 2e de la première qualif’ derrière Vanina avant de s’assurer la pole dans la seconde.

En course, la fille de « Monsieur Le Mans » ne pouvait malheureusement défendre ses chances jusqu’au bout en raison d’ennuis de boîte de vitesses et elle laissait Corthals en découdre avec Balas. Les deux hommes ne se faisaient pas prier pour assurer le spectacle, le dernier mot restant chaque fois au pilote belge qui contrôlait parfaitement son rival et s’offrait un joli doublé.

Derrière ces visiteurs prestigieux, les jeunes pousses de la Roadster Cup tenaient leur rang sans l’ombre d’un complexe. Dans la première manche, Nicolas De Keijser s’assurait une place sur le podium au terme d’une très belle passe d’armes avec Julien Bailliez et Loïc Fontaine. Preuve évidente de l’intensité de leur match, les trois « gamins » n’étaient séparés que par une grosse seconde au terme de 15 tours menés pied au plancher ; ils signaient d’ailleurs leur meilleur chrono en fin de parcours, quand ils jetaient toutes leurs forces dans la bataille.

Dans la seconde explication, Loïc Fontaine grimpait encore de deux crans puisqu’il décrochait une place sur le podium aux côtés de Corthals et Balas après avoir pris le meilleur sur Ronnie Dubois. Une nouvelle fois, l’ancien kartman terminait en force avec un meilleur temps à l’avant-dernier passage. Julien Bailliez se classait pour sa part au 6e rang, devancé par une Marlène Broggi très convaincante.





Les résultats d’Oschersleben

Course 1 : 1. Corthals, 15 tours en 26.49.857 ; 2. Balas, à 1.399 ; 3. De Keijser, à 13.357 ; 4. Bailliez, à 14.112 ; 5. Fontaine, à 14.590 ; 6. Ickx, à 15.306 ; 7. Olivier, à 35.504 ; 8. Broggi, à 1.11.545 ; etc.

Course 2 : 1. Corthals, 15 tours en 26.53.406 ; 2. Balas, à 0.823 ; 3. Fontaine, à 10.578 ; 4. Dubois, à 23.801 ; 5. Broggi, à 26.150 ; 6. Bailliez, à 32.838 ; 7. Serexhe, à 37.737 ; 8. Maillet, à 1.07.507


Prc Group
Zoning de Ghlin Baudour Sud - Rue des Roseaux, 6 B-7331 Baudour
Phone : 065/65.53.64 Fax : 065/65.91.53 E-mail : info@prcgroup.be
 
 

:: PROCHAINS EVENEMENTS ::
Pas d'évènement pour l'instant

:: SERVICES ::
Sportmedia vous propose ses services dans les différents domaines suivant:

  • création de sites web,
  • développement de base de données,
  • logos personnalisés,
  • affiches promotionnelles,...


Cliquez ici pour plus de renseignements
     









0002562784 visites - contact : info@sportmedia.be
réalisation : www.sportmedia.be