Google
 
   HOME    Agenda     Annuaire de liens    Actualités    Photos    Aide    Contact    Services    FR - NL  


  25 Hours VW Fun Cup


VW Fun Cup 2006-25h-winners


VW Fun Cup 2006-25h-start


Une magnifique histoire de famille…

1997, la VW Fun Cup vient de voir le jour, née de l’imagination fertile de quelques passionnés parmi lesquels on trouve Franz Dubois, celui qu’on surnomme le « sorcier de Boussu ». Histoire de prouver les qualités de ce drôle d’engin, une première course de 24 Heures est organisée sur le tourniquet de Croix-en-Ternois. Une grande saga commence…

Pour fêter la dixième édition de cette épreuve pas comme les autres, on pouvait difficilement rêver plus beau verdict : c’est en effet l’équipage emmené par Franz Dubois qui s’est imposé au terme d’un marathon mené à un train d’enfer par tous les prétendants à la victoire. Le dernier mot est resté à la VW Fun Cup de l’Ultra Team : « Dix ans après, c’est inespéré », avouait Franz avant de monter sur la plus haute marche du podium. « Je mentirais en affirmant que cette victoire me fait le même effet que toutes celles que ma fille Sabine a remportées au volant de la célèbre n°7. Là, j’y ai vraiment pris une part active et j’avoue que j’ai parfois dû mordre sur ma chique car ma jambe récemment blessée me faisait souffrir. Mais bon, quand on prend le départ d’une course, on sait pourquoi on est là… Ce succès me comble d’autant plus que je l’ai conquis aux côtés de ma compagne Nathalie, de mon fils Ronnie, de mon ami Benoit De Keijser et de son rejeton Nicolas. C’est une belle histoire de famille. Une super histoire de famille. »

Un discours repris en chœur par les autres membres du « clan » qui insistaient aussi sur le rythme élevé qu’ils avaient maintenu durant ces deux tours d’horloge… avec bonus : « Nous sommes restés constamment dans les premiers et nous n’avons connu aucun souci mécanique, mais il a fallu attaquer très fort quasi jusqu’au bout car les écarts restaient très minces. Et le moindre incident style safety-car mal négociée ou ravitaillement trop long, pouvait changer la donne. Finalement, si cette dixième édition a été courue sur un tempo si élevé, la victoire n’en prend que plus de valeur. »

Le trio Dupon-Puype-Qvick a conquis une superbe médaille d’argent en suivant une tactique finalement assez similaire : « Si on veut jouer un rôle dans une confrontation aussi serrée, il n’existe qu’une seule bonne approche : l’attaque ! Nous l’avons appliquée tout en soignant également la préparation de la voiture jusque dans les moindres détails. Jeudi soir après les essais libres, vendredi au terme des qualifications et samedi encore à la fin du warm up, nous avons tout vérifié de fond en comble. Résultat : notre Fun a tourné comme une horloge et nous a amené à cette 2e place qui constitue notre meilleur résultat. Il nous reste une marche à franchir, rendez-vous en 2006 ! »

Les représentants d’Autobinche complètent le podium, après avoir dominé la première heure grâce à un Jamar parti comme une flèche. Mais comme toujours, des détails ont pesé très lourd : « Ne dit-on pas petites causes, grands effets ? », analysait le Liégeois. « Deux accrochages dont l’un avec… la biplace du team, une crevaison, deux coups de malchance lors de passages à la pompe à essence, cela suffit pour faire la différence. Cela dit, nous aurions tort de nous lamenter car décrocher la 3e place après des 25 Heures aussi palpitantes, c’est du bonheur. »

Ils étaient nombreux en effet à en avoir rêvé. Mais la course en a décidé autrement. Ils reviendront dans un an pour tenter à leur tour de forcer la chance. Ils viendront de Belgique, bien sûr, mais aussi de France, de Grande-Bretagne, d’Italie, d’Allemagne, des Pays-Bas, de Suisse voire… des Etats-Unis : l’équipage américain Vodden-Reed-Harvy-Lynch-Knudsen a en effet découvert la VW Fun Cup ce week-end, il s’est classé 98e et est reparti enthousiasmé par la formule et sidéré par son succès populaire (plus de 30.000 spectateurs samedi !). Plus que jamais, la VW Fun Cup s’internationalise.

La course en bref

Mieux qu’un résumé d’une course aussi folle, quelques chiffres suffisent : les safety-car sont entrés en piste à vingt-trois reprises, on a dénombré quarante et un changements de leader et quatorze équipages ont été un moment pointés en tête de la hiérarchie. C’est dire si ces 25 Heures ont été animées.

Après un début endiablé de Jamar (Autobinche), le clan Dubois-De Keijser (Ultra Team) est en tête au quart de la distance mais ce sont les Français de FEK-Zolplan qui emmènent la meute à mi-parcours. Peu à peu cependant, les spécialistes belges prennent position, qu’il s’agisse du Colson Racing, de Bean’s Project ou de Dupon-Puype. Parmi les ténors, on note les ennuis de Maes-Van Oost (changement de moteur) et de Cornélis Racing Quick (papillon de carbus) qui voient leurs chances de vaincre s’évanouir très vite.

Au petit matin, les vainqueurs de 2005 semblent bien placés pour signer le doublé mais Linnertz est victime d’un bris de câble d’accélérateur qui le contraint à effectuer une réparation de fortune en bord de piste. Coût : trois tours, et la fin des illusions pour le Colson Racing. Ben André et ses compères de Bean’s Project pensent alors tenir le bon bout mais ils sont trahis par un papillon de carburateur qui maintient les gaz ouverts en grand. Verdict : un violent choc contre le mur et là aussi des espoirs en berne. C’est à ce moment que les futurs vainqueurs prennent position et filent vers la victoire. Dupon-Puype et Autobinche complètent le podium tandis que Live Racing Expérience s’impose en biplaces.

Le classement final

1. Dubois-Maillet-De Keijser-De Keijser-Dubois (Bel-Ultra Team) 414 tours
2. Dupon-Puype-Qvick (Bel-Dupon Puype) à 1 tour
3. Barbary-Charlier-Jamar-Brugmans (Bel-Autobinche) à 2 tours
4. Capocci-Gressens-Feltes-Linnertz (Bel-Colson Racing)
5. Matoul-Serexhe-Moszkowicz-Geoffroy (Bel-City FM)
6. Decultot-Bonnel-Mathon (Fra-MV Racing Castrol) à 3 tours
7. Rose-Harris-Cook-Pelle (Fra-Fra-GB-GB-JPR 1)
8. Heymann-Perdieus-Perdieus-Sluys (Bel-Perdieus Motorsport)
9. Connell-Connell-Cate (GB-Cuisine de France) à 4 tours
10. Knauff-Servais-Houbben-Duculot (Bel-Ball Events) à 6 tours
11. Rivière-Patier-Rivière-Delarue (Fra-Team Direct)
12. De Keijser-Olivier-Colman-Dallemagne (Bel-Pequignet Allure)
13. Jacob-Jacob-Lemma-Ianetta (Fra-FEK-Zolplan) à 7 tours
14. Grenier-Grenier-Rigaux-Mongenot (Fra-Evorace Compétition 3)
15. Nava-Paques-Systermans-Vanhakendover (Bel-Cornelis Racing Quick) à 8 tours
16. Dohmann-Gebhardt-Scholzen-Godet (All-All-Bel-Bel-Uniroyal Presse 1)
17. Courrier-Wittman-Hébert-Lanctuit (Bel-Bel-Fra-Fra-LO Racing)
18. Stoll-Weibel-Rizzoli-Toussaint-Schief-Haugg (All-All-Bel-Bel-Bel-Bel-Stoll Motorsport))
19. Delorme-Chioetto-Rebman-Hivert-Thirion (Fra-Delorme Automobiles) à 11 tours
20. Alloin-Alloin-Pechard-Gaunot (Fra-A3 Compétition 1)

Classement biplaces :
1. Avanzini-Vercammen-Vaxelaire-Wouters (Bel-Live Racing Expérience) 384 tours.
2. Pepin-Dagoneau-Bry-Leclercq (Fra-Evorace Compétition 5) à 1.11.542
3. Duculot-Schyns-Houbben-Pairiot-Bongartz-Paisse (Bel-Jat Team) à 4 tours
4. Notermans-Binet-Mathieu-Wust-Baudart-Boonen-Theuws (Bel-HIBN TV) à 5 tours
5. Perdieus-Perdieus-Bleeckx-Grutman-Perdieus-Perdieus (Bel-Perdieus Motorsport) à 13 tours.




Prc Group
Zoning de Ghlin Baudour Sud - Rue des Roseaux, 6 B-7331 Baudour
Phone : 065/65.53.64 Fax : 065/65.91.53 E-mail : info@prcgroup.b
 
 

:: PROCHAINS EVENEMENTS ::
Pas d'évènement pour l'instant

:: SERVICES ::
Sportmedia vous propose ses services dans les différents domaines suivant:

  • création de sites web,
  • développement de base de données,
  • logos personnalisés,
  • affiches promotionnelles,...


Cliquez ici pour plus de renseignements
     









0002560714 visites - contact : info@sportmedia.be
réalisation : www.sportmedia.be