Google
 
   HOME    Agenda     Annuaire de liens    Actualités    Photos    Aide    Contact    Services    FR - NL  


  Lupant-Slaus champions, Van de Wauwer-Duez et Vosse-Bouvy derniers vainqueurs 2006


Il n’a pas fallu attendre la toute dernière course pour connaître le nom des lauréats des BTCS 2006 : en franchissant la ligne au 4e rang dimanche en fin de matinée, Patrick Slaus et Marc Lupant étaient assurés de coiffer la couronne, quel que soit le verdict enregistré dans une ultime confrontation disputée dès lors pour la beauté du geste. Mais avant d’en arriver là, l’équipage de la BMW M3 Silhouette était passé par tous les sentiments au gré des rebondissements ayant marqué une course échevelée.

Course 1 : l’échevin des sports et le conseiller communal s’imposent…

Le premier coup de théâtre survient au bout de quelques centaines de mètres dans le tour de chauffe quand Verbergt se laisse surprendre par une plaque d’humidité et expédie l’Audi A4 Silhouette dans le rail à la sortie du Raidillon. Un week-end noir pour l’équipe Dubois…

Au départ, donné lancé en raison du nombre élevé de concurrents, Thiry profite de sa pole pour placer la Jaguar en tête mais les débats sont très vite neutralisés en raison de deux sorties de route qui nécessitent l’intervention des commissaires. Bouvy choisit ce moment pour observer le « drive through » imposé pour dépassement du temps-pivot durant les essais ; le pilote Renault repart après avoir laissé une bonne minute dans l’aventure. La vie n’est pas autant toute rose pour le clan adverse puisqu’au 4e tour, la BMW pilotée par Lupant va à la faute aux Combes : « J’ai voulu profiter d’une hésitation de Mollekens et Loix qui me précédaient mais j’ai dû donner un coup de volant inattendu et je me suis retrouvé en tête-à-queue, perdant une quinzaine de places dans l’incident ».

Devant, Duez s’est porté au commandement et creuse un petit écart sur un quatuor Thiry-Loix-Mollekens-Radermecker très remuant. Le dernier nommé prend progressivement l’avantage sur ses rivaux et occupe une solide 2e place… qui se transforme en 1re l’espace d’un tour quand le leader rentre au stand. Après les pit-stops, l’avantage revient à Soulet qui a parfaitement relayé Mollekens et précède Lémeret, Horion, Van de Wauwer et Deman.

Alors qu’il reste moins d’un quart d’heure de course, la safety-car doit à nouveau entrer en piste et cette neutralisation sonne le glas des espoirs du camp Peugeot, Horion rangeant la belle 407 Silhouette victime d’un bris de cardan dans la descente vers le double gauche. Le restart est favorable à « Vande » qui prend la direction des opérations alors que trois tours doivent encore être couverts : « Les deux pilotes Renault se sont gênés aux Combes et j’en ai profité pour passer. Ensuite, il me restait à gérer la fin de course en surveillant mes rétroviseurs », raconte Monsieur le conseiller communal Van de Wauwer, avant de recevoir les félicitations de son équipier Monsieur l’échevin des sports Marc Duez qui y va évidemment de son commentaire : « Le week-end dernier, on a gagné tous les deux dans les urnes et ici on gagne sur la piste… Magnifique, non ? »

Lémeret garde l’avantage sur Soulet pour la médaille d’argent tandis qu’au 4e rang apparaît… Slaus qui a pris l’avantage en fin de parcours sur Deman, Vanbellingen et Moury. Même s’il échoue au pied du podium, le pilote de la BMW M3 Silhouette n’en a cure : il partage avec son pote Marc Lupant le titre 2006 des BTCS et peut aborder la seconde course sabre au clair…


Course 2 : un long fleuve presque tranquille

Cette ultime explication sera plus calme que les précédentes, les positions étant assez rapidement acquises en tête : d’entrée de jeu en effet, Vosse installe sa Megane Trophy en haut de la hiérarchie et la voiture française ne sera plus vraiment menacée, concluant son parcours 2006 par une superbe victoire.

Longtemps on croit à un doublé, voire même un triplé des Renault : derrière Vosse-Bouvy, Lémeret-Loix et Mollekens-Soulet tiennent le bon bout et profitent des divers contretemps qui s’abattent sur la concurrence. Mais si l’équipage du Thierry Boutsen Racing franchit effectivement la ligne au 2e rang, Lémeret et Loix ont la confirmation qu’ils étaient maudits cette saison quand une pédale de gaz récalcitrante les force à abandonner.

Les autres ? On l’a dit, ils sont confrontés à divers soucis qui les empêchent de troubler la marche des pilotes Mégane. Ainsi Van de Wauwer puis Slaus se laissent surprendre par le temps-pivot et doivent repasser par la pit-lane pour le « drive through » réglementaire qui les repousse aux 16e et 17e échelons. Horion, solidement accroché à la 2e place en début de course, rentre progressivement dans le rang en raison de l’usure rapide du pneu arrière droit de la 407 ; son équipier Radermecker ne peut que limiter les dégâts en finissant 7e derrière Vanbellingen, lequel échoue d’un rien dans le match qui l’oppose à Thiry pour la 5e place finale. Et qui se classe entre les deux Renault de tête et la Jaguar ? La BMW des nouveaux champions et la Porsche menée à bride abattue par les deux « élus du peuple ».

Le rideau tombe donc sur les Belgian Touring Car Séries 2006 avec le sacre du tandem Lupant-Slaus dont la BMW M3 Silhouette a affiché une impressionnante régularité durant toute la saison. Très logiquement, ce sont donc eux qui ont le mot de la fin : « Ce championnat a été passionnant jusqu’au bout mais aussi très dur mentalement car la pression augmentait au fil des épreuves. Le titre n’en prend que plus de valeur, d’autant qu’il a été conquis face à une concurrence très affûtée qui nous a obligés à aborder la course avec rigueur et professionnalisme. Cela nous donne évidemment envie de poursuivre, rendez-vous donc en 2007. Mais avant cela, place aux vacances… »
 
 

:: PROCHAINS EVENEMENTS ::
Pas d'évènement pour l'instant

:: SERVICES ::
Sportmedia vous propose ses services dans les différents domaines suivant:

  • création de sites web,
  • développement de base de données,
  • logos personnalisés,
  • affiches promotionnelles,...


Cliquez ici pour plus de renseignements
     









0002560721 visites - contact : info@sportmedia.be
réalisation : www.sportmedia.be