Google
 
   HOME    Agenda     Annuaire de liens    Actualités    Photos    Aide    Contact    Services    FR - NL  


  Week-end parfait pour De Crem-Moonens


Deux fois en pole position, deux fois sur la plus haute marche du podium : Nicolas De Crem et Werner Moonens garderont un excellent souvenir de leur déplacement en Bourgogne. Cerise sur le gâteau pour les sociétaires du KS Motorrsport, ils s’installent en tête du championnat avant les 12 Heures de Spa ! De quoi aborder ce sommet de la saison avec un moral au beau fixe.

BMW contre Peugeot, KS Motorsport face au Chad Racing, le ton est donné dès les essais qualificatifs qui voient Nicolas De Crem confirmer son statut de meilleur sprinter des Belgian Touring Car Series 2008 : déjà auteur d’un doublé à Zolder, il récidive en Bourgogne sur un tracé dont la sélectivité est largement reconnue.

Dès que le feu passe au vert, c’est toutefois Philippe Stéveny qui prend les devants au volant de la 407 qu’il partage avec l’Anglais John Hartshorne ; son équipier Iain Dockerill se met au diapason et s’installe en 2e position devant Steve Vanbellingen. Par contre, Werner Moonens ne profite guère de la pole assurée par son jeune ailier et glisse progressivement au 4e rang.

Le premier coup de théâtre survient au 14e tour quand la Peugeot n°8 revient au ralenti à son stand : transmission touchée, Philippe Stéveny doit renoncer. Le Chad Racing reporte tous ses espoirs sur Iain Dockerill qui résiste brillamment au champion en titre, mais la guigne frappe la seconde 407 : arbre de roue cassé, c’en est terminé pour la formation anglaise au 22e passage. Une voie royale s’ouvre devant les BMW du KS Motorsport, reste à voir dans quel ordre elles passeront la ligne…

Si les positions ne varient pas lors du pit-stop obligatoire, il apparaît très vite que Nicolas De Crem est plus véloce que Bert Redant, lequel a succédé à Steve Vanbellingen. Le jeune poleman réduit rapidement l’écart avec le meneur et au 45e tour, il lui impose ses vues dans le virage de la Parabolique. Plus rien ne viendra contrarier la chevauchée victorieuse du tandem De Crem-Moonens qui décroche une victoire éclatante, la première du jeune Namurois à ce niveau : « C’est génial, je ne parviens pas à y croire… Je ne m’attendais pas à l’emporter au classement général si tôt dans la saison. Mais là, tout s’est déroulé comme dans un rêve. »

Son dauphin, un certain… Steve Vanbellingen, affiche un sourire aussi rayonnant : « Un doublé avec les BMW et la victoire en S2 grâce à Armand Essers et Ruben Maes, avouez que le bilan de KS dans cette première manche est impressionnant ! » Le triomphe BMW est complété par la 3e place absolue de Eric Qvick et Frédéric Jonckheere, impériaux en classe T3 : « Pourtant les derniers tours ont été pénibles car les pneus étaient au bout du rouleau », confie le second nommé en descendant du podium.

Le tableau d’honneur est complété par Essers-Maes lauréats en S2, on l’a vu, devant Meert-Fumal et Morel-Reymond. Les SEAT Leon se montrent à leur avantage grâce aux Italiens Bottazzi-Buratti et à Rosoux-Gepts retardés par une crevaison. Enfin comme de coutume, la bagarre est totale en T2 où Smits-Cleynhens offrent de nouveaux lauriers à l’Opel Astra en devançant André-De Vits (Honda Civic) et Adriaenssens-Van Riel (VW).

Soucis pour le champion

On prend les mêmes et on recommence pour la seconde confrontation : Nicolas De Crem retrouve le premier rôle mais est menacé cette fois par un Nigel Greensall nullement marqué par la course de VW Fun Cup qu’il vient de disputer. Malheureusement, leur duel est écourté par une nouvelle défaillance mécanique de la Peugeot : après un arbre de roue, c’est le moteur qui rend l’âme. L’homme fort de ce week-end bourguignon navigue loin devant Bert Redant, Ruben Maes à nouveau impérial en classe S2 et Sébastien Feltes. Par contre, John Hartshorne est peu à la fête aux commandes de la seconde 407 Silhouette ; aussi l’état-major du Chad Racing décide de le rappeler dès l’ouverture de la fenêtre des pit-stops pour lancer Philippe Stéveny dans la bagarre.

Alors qu’un nouveau doublé semble se profiler, le team KS voit son chef de file Steve Vanbellingen ralentir nettement la cadence. Le 6 cylindres BMW émet un bruit inhabituel et souffre de ratés qui empêchent le champion en titre de défendre ses chances. Pire, il doit s’arrêter au stand et dégringole dans la hiérarchie pour finalement passer péniblement la ligne au 20e rang. Werner Moonens qui a relayé De Crem ne demande pas son reste, il file vers un nouveau succès, synonyme de maillot jaune au championnat. La médaille d’argent revient à… Philippe Stéveny, auteur d’une remontée musclée, tandis que les jeunes Loïc Fontaine et Sébastien Feltes offrent un beau podium au team Astur Car.

Comme en matinée, Ruben Maes et Armand Essers s’adjugent la victoire en classe S2 devant Jean-Claude Meert et Armand Fumal, les deux équipages étant séparés sur la ligne par le tandem Fabrice Warroquiers-François Turco qui découvrait à son tour la Jaguar. Eric Qvick et Frédéric Jonckheere signent le doublé en T3, Bernard André et Alexandre De Vits imposent la Honda en T2 et une autre Civic, menée par Patrick Byloos et Erik Bruynoghe s’adjuge les deux manches dans la petite classe T1.

Course 1 : 1. De Crem-Moonens (BMW M3 Silhouette) 64 tours ; 2. Vanbellingen-Redant (BMW M3 Silhouette) à 39.046 ; 3. Qvick-Jonckheere (BMW) à 2 tours, vainqueurs en T3 ; 4. Essers-Maes (Touring Cup), vainqueurs en S2 ; 5. Franchi-Vannerum (Jaguar X-Type Silhouette) ; 6. Meert-Fumal (Touring Cup) ; 7. Morel-Reymond (Touring Cup) ; 8. Van Impe-Roossens (Touring Cup) à 3 tours ; 9. Buratti-Bottazzi (SEAT Leon) à 4 tours ; 10. Dubois-De Keijser (Roadster S)… 12. Smits-Cleyhens (Opel Astra) à 5 tours, vainqueurs en T2…27. Byloos-Bruynoghe (Honda Civic) à 9 tours, vainqueurs en T1… 35 Martinez (Emma), vainqueur en S3.

Course 2 : 1. De Crem-Moonens (BMW M3 Silhouette) 63 tours ; 2. Stéveny-Hartshorne (Peugeot 407 Silhouette) à 1 tour ; 3. Fontaine-Feltes (BMW M3 Silhouette) ; 4. Essers-Maes (Touring Cup) à 2 tours, vainqueurs en S2 ; 5. Warroquiers-Turco (Jaguar X-Type Silhouette) ; 6. Meert-Fumal (Touring Cup) ; 7. Qvick-Jonckheere (BMW M3), vainqueurs en T3 ; 8. Rosoux-Gepts (SEAT Leon) à 3 tours ; 9. Morel-Reymond (Touring Cup) ; 10. Buratti-Bottazzi (SEAT Leon) à 4 tours ; 11. André-De Vits (Honda Civic) vainqueurs en T2… 21. Byloos-Bruynoghe (Honda Civic) à 9 tours, vainqueurs en T1 ; etc.

Championnat (officieux) : 1 . De Crem-Moonens 55 pts ; 2. Meert-Fumal 45 ; 3. Morel 40 ; 4. Vanbellingen-Redant et Plasch-Bouvy 37 ; 5. Essers 36 ; etc.




Prc Group
Hoge Wei 37 – 1930 Zaventem
Tél : 02/725.99.99 Fax : 02/ 757.66.66 E-mail : info@prcgroup.be
 
 

:: PROCHAINS EVENEMENTS ::
Pas d'évènement pour l'instant

:: SERVICES ::
Sportmedia vous propose ses services dans les différents domaines suivant:

  • création de sites web,
  • développement de base de données,
  • logos personnalisés,
  • affiches promotionnelles,...


Cliquez ici pour plus de renseignements
     









0002560732 visites - contact : info@sportmedia.be
réalisation : www.sportmedia.be