Google
 
   HOME    Agenda     Annuaire de liens    Actualités    Photos    Aide    Contact    Services    FR - NL  


  Peugeot et BMW se partagent les lauriers, Bouvy reprend la 1ère place au championnat


1


Les amateurs de coups de théâtre ont été gâtés durant les deux courses des Belgian Touring Car Series disputées en prologue des 25 Heures VW Fun Cup. Les Anglais Greensall et Dockerill ont décroché leur première victoire sur la Peugeot 407 tandis que Vanbellingen et Redant ont soufflé le froid puis le chaud, s’imposant en seconde manche après avoir connu de gros soucis dans la première. Quant à Frédéric Bouvy, associé cette fois à Christian Kelders, il a repris le commandement du championnat.

Alors que la Mazda RX8 de Stéphane Lémeret et la Peugeot 407 de Iain Dockerill entament un duel très serré dès le départ de la confrontation initiale, le passage aux Combes est fort bousculé : un accrochage avec la Peugeot de Philippe Stéveny élimine la BMW de Bert Redant et quelques instants plus tard, ce sont la SEAT de Ian Gepts, la Honda de Christophe Daerden et la BMW de Marc Raymaekers qui restent sur le carreau.

Le peloton se range derrière la safety car qui libère la meute juste avant l’ouverture de la « fenêtre » des pit-stops. D’emblée, les deux meneurs reprennent leur explication tandis que Christian Kelders découvre le pilotage de la Renault Mégane lauréate des 12 Heures… et se paie une sérieuse frayeur à la sortie de Blanchimont, un tête à queue au terme duquel il éprouve quelque peine à repartir : « Pas évidente à manier, cette boîte de vitesses à palettes au volant, » expliquera-t-il à l’arrivée.

Peu après les changements de pilotes, une invitée que personne n’espérait débarque à Francorchamps : la pluie ! Les cartes sont redistribuées car si plusieurs pilotes choisissent de rester en piste chaussés de slicks, d’autres rentrent pour faire monter des enveloppes pluie. Tel est le cas de Werner Van Herck (Mazda) qui effectue un rapide passage au stand ; Nigel Greensall qui a relayé son ami Iain Dockerill sur la 407 choisit l’autre option, il reste en piste et prend un avantage déterminant.

Derrière le véloce Anglais, Ludovic Sougnez signe un festival au volant de la Touring Cup de Gomez Compétition qu’il partage avec le leader du championnat, le Français Kevin Morel. Pointé au 2e rang, le jeune Liégeois a également gardé les pneus « secs » et il évolue sur un rythme que peu d’autres pilotes peuvent suivre.

Au terme de 60 minutes de sprint, Nigel Greensall et Iain Dockerill offrent à la Peugeot 407 Silhouette du Chad Racing une première victoire à la saveur toute particulière : « Quelle course géniale », s’exclame le premier nommé à sa descente du podium. « Sous la pluie, je me suis régalé, c’était holiday on ice. Pour le team, ce succès tombe à pic car il récompense tout le travail effectué sur les 407 Silhouette. »

Le tandem Morel-Sougnez conserve jusqu’au bout sa superbe médaille d’argent tandis que Frédéric Bouvy signe une remontée météorique jusqu’à la 3e place, marquant des points précieux au championnat. On pointe ensuite la Mazda RX8 de Lémeret-Van Herck, la BMW M3 de Fontaine-Servais, la Touring Cup de Meert-Fumal et la Honda Civic de Galand-Geoffroy, victorieuse en T2 après avoir été pour une fois épargnée par la guigne. Les autres succès de classe reviennent à la BMW M3 de Reynaerts-Philippart (T3) qui fête de la plus belle manière ses débuts en BTCS, et à la Honda Civic de De Beil-Huybrechts (T1).

La revanche de Vanbellingen-Redant

L’avis de la direction de course au départ de la seconde manche est éloquent : wet race, la pluie est donc au rendez-vous et Ludovic Sougnez, encore lui, en profite pour signer un premier tour d’anthologie. Non seulement il prend la direction des opérations mais parvient à résister jusqu’à Blanchimont aux assauts que lui porte Nigel Greensall : « Là, il a fait parler la puissance de sa Peugeot et je n’ai rien pu faire, mais j’ai continué à mener la vie dure aux autres pilotes de Silhouettes S1… »

Après avoir pris la mesure de Ludo Sougnez, Werner Van Herck s’installe au 2e rang mais faiblit en fin de relais, quand la belle Mazda RX8 connaît ses premiers soucis de boîte de vitesses. La pluie a cessé et au fil des tours, la trajectoire s’assèche pour le plus grand bonheur de Christian Kelders qui a succédé à Fred Bouvy au volant de la Renault et se retrouve en tête après les pit-stops. Il voit cependant grandir rapidement la menace Bert Redant, très en verve au volant de la BMW que le champion en titre Steve Vanbellingen avait hissée à la 2e place durant son relais.

Au 15e tour, le maillot jaune change d’épaules et le pilote du KS Motorsport file vers un succès qu’un certain Iain Dockerill veut pourtant lui contester jusqu’au bout. Après avoir aussi passé Christian Kelders, le Britannique remonte à bride abattue sur le meneur mais il échoue finalement à 2 secondes : « Il m’a manqué un tour », regrette-t-il…. avec un large sourire en sortant de voiture. En fait, Bert Redant ne s’est jamais senti réellement en danger : « J’étais tenu au courant de l’écart par le stand et je gérais parfaitement la situation. Je voulais à tout prix offrir cette victoire aux gars du team qui avaient encore travaillé comme des fous entre les deux manches pour réparer les dégâts de carrosserie à ma voiture et remplacer le différentiel sur celle de Nicolas De Crem et Werner Moonens. »

La seconde 407 du Chad Racing décroche la 4e place devant la M3 de Moonens-De Crem et la Touring Cup de Morel-Sougnez qui hérite in extremis de la victoire en S2 grâce à la panne… d’essence dont sont victimes Meert-Fumal en vue de l’arrivée.

La classe T3 revient à la SEAT des Italiens Buratti-Pedon-Pedon qui précède d’un échelon au classement général la Honda de Galand-Geoffroy, à nouveau victorieuse en T2. Enfin, De Beil-Huybrechts signent le doublé en T1 où ils sont d’ailleurs les seuls à rejoindre l’arrivée.

Au championnat, Frédéric Bouvy reprend le commandement devant Kevin Morel tandis que Jean-Claude Meert et Armand Fumal occupent la 3e position. Les sociétaires du Chad Racing profitent de leur super week-end pour dépasser les deux équipages du KS Motorsport, Moonens-De Crem et Vanbellingen-Redant.


Course 1 : 1. Dockerill-Greensall (Peugeot 407 Silhouette) 20 tours ; 2. Morel-Sougnez (Touring Cup) à 1.08.914, 1er en S2 ; 3. Bouvy-Kelders (Renault Mégane Trophy) à 1.34.106 ; 4. Lémeret-Van Herck (Mazda RX8 Silhouette) à 1.48.003 ; 5. Fontaine-Servais (BMW M3 Silhouette) à 1.59.471 ; 6. Meert-Fumal (Touring Cup) à 1 tour ; 7. Galand-Geoffroy (Honda Civic), 1er en T2 ; 8. Franchi-Vannerum-Warroquiers (Jaguar X-Type Silhouette) ; 9. Smits-Cleynhens (Opel Astra) ; 10. Reynaerts-Philippart (BMW M3), 1er en T3… 31. De Beil-Huybrechts (Honda Civic) à 8 tours, 1er en T1… 40. Martinez (Emma) à 14 tours, 1er en S3 ; etc.

Course 2 : 1. Vanbellingen-Redant (BMW M3 Silhouette) 22 tours ; 2. Dockerill-Greensall (Peugeot 407 Silhouette) à 2.023 ; 3. Bouvy-Kelders (Renault Mégane Trophy) à 39.608 ; 4. Hartshorne-Keen (Peugeot 407 Silhouette) à 45.519 ; 5. Moonens-De Crem (BMW M3 Silhouette) à 1.16.861 ; 6. Morel-Sougnez (Touring Cup) à 2.26.595, 1er en S2 ; 7. Meert-Fumal (Touring Cup) à 2.42.085 ; 8. Fontaine-Servais (BMW M3 Silhouette) à 1 tour ; 9. Franchi-Vannerum-Warroquiers (Jaguar X-Type Silhouette) ; 10. Buratti-Pedon-Pedon (SEAT Leon), 1er en T3 ; 11. Galand-Geoffroy (Honda Civic), 1er en T2… 35. De Beil-Huybrechts (Honda Civic) à 4 tours, 1er en T1… 38. Martinez (Emma) à 8 tours, 1er en S3.

Championnat (officieux) : 1. Bouvy 101,5 pts ; 2. Morel 99 ; 3. Meert-Fuaml 72 ; 4. Dockerill-Greensall 70 ; 5. Moonens-De Crem 66 ; 6. Vanbellingen-Redant 64 ; etc.


Prc Group
Hoge Wei 37 – 1930 Zaventem
Tél : 02/725.99.99 Fax : 02/ 757.66.66 E-mail : info@prcgroup.be
 
 

:: PROCHAINS EVENEMENTS ::
Pas d'évènement pour l'instant

:: SERVICES ::
Sportmedia vous propose ses services dans les différents domaines suivant:

  • création de sites web,
  • développement de base de données,
  • logos personnalisés,
  • affiches promotionnelles,...


Cliquez ici pour plus de renseignements
     









0002562821 visites - contact : info@sportmedia.be
réalisation : www.sportmedia.be