Google
 
   HOME    Agenda     Annuaire de liens    Actualités    Photos    Aide    Contact    Services    FR - NL  


  Gordon Zolder Star Festival : Un week-end parfait pour Dermont-Sougnez (Mazda RX8 Silhouette) et le TBER !


BTCS 09 - Zolder - Maes-Vanbellingen [640x480]


Voilà le genre de week-end qui compte dans la vie d'un team : le Thierry Boutsen Energy Racing (TBER) s'est en effet offert un retentissant doublé lors du Gordon Zolder Star Festival, David Dermont et Ludovic Sougnez imposant à deux reprises la Mazda RX8 Silhouette devant des milliers de spectateurs manifestement ravis de la formule et des animations qui leur étaient proposées. 2es puis 3es, Frédéric Bouvy et Christian Kelders réalisent une bonne opération au championnat, une remarque qui vaut pour Steve Vanbellingen et Ruben Maes également conviés à deux reprises sur le podium.

La pluie s’étant invitée sur le Limbourg dès le début de matinée, la direction de course opte pour un départ lancé qui voit Ludovic Sougnez imposer la Mazda RX8 Silhouette au volant de laquelle il s’est adjugé la pole. Mais Frédéric Bouvy ne s'en laisse pas conter et reprend un instant l'avantage au freinage de la chicane Villeneuve alors que Steve Vanbellingen s'offre une figure de style à la chicane. Très bien parti sur la SEAT Leon qu'il partage avec Pierre-Yves Corthals, Patrick Snijers doit hélas jeter trop vite le gant, victime d'un accrochage d'abord, d'une panne de pompe à carburant ensuite.

Très à l'aise sur la piste détrempée, Ludovic Sougnez reprend rapidement l'avantage sur le champion en titre et le distance au rythme de 2 à 3 secondes au tour. Derrière les deux meneurs, Maxime Soulet signe un festival sur la Touring Cup mais perd tout le bénéfice de cette belle entrée en matière quand il doit observer un drive through pour une manoeuvre illicite sous drapeaux jaunes.

Au 20e tour, Ludovic Sougnez (Mazda) précède Frédéric Bouvy (Renault) de 40 secondes tandis que Steve Vanbellingen (BMW) pointe à 1.20 minute. Le pilote du KS Motorsport précède Grégory Servais (Touring Cup) en toute grande forme qui a pris la direction des opérations dans une classe S2 où les places sont toujours fort chères. En T3, les SEAT de Christophe Geoffroy et Philippe Capocci sont sur le velours après le retrait de la BMW d'Eric Qvick, victime d’un violent contact avec le mur de la chicane, tandis que l'Alfa Romeo de Guy Katsers emmène les T2 devant la Renault de Christian Franck dans un très bon jour.

Après les changements de pilote, David Dermont se retrouve en position idéale pour offrir à la Mazda sa première victoire. Le sociétaire du Thierry Boutsen Energy Racing remplit son contrat à merveille, franchissant la ligne avec plus de 50 secondes d'avance : « Ludovic avait fait un boulot fantastique et je n’avais plus qu’à rallier l’arrivée sans faire d’erreur, ce qui n’était pas automatiquement évident car la piste restait très piégeuse. J’ai juste eu une petite alerte avec le coupe-circuit mais rien de grave, rien en tout cas qui puisse remettre en cause cette première victoire pour la Mazda qui constitue une superbe récompense pour l’ensemble du team. »

Christian Kelders assure sagement une 2e place très intéressante dans l’optique du championnat tandis qu’au prix d'un ultime rush, Ruben Maes (BMW) décroche la médaille de bronze devant Loïc Fontaine (Touring Cup), très beau lauréat en S2 devant Ronnie Latinne. On pointe ensuite Philippe Stéveny (KIA Pro_Cee'd Silhouette), Armand Fumal (Touring Cup), Julien Schroyen (Audi A4 Silhouette), Laurent Richard (Touring Cup) et Pierre-Yves Rosoux (SEAT), vainqueur en T3. 14e de la hiérarchie absolue, Michel Plennevaux (Alfa Romeo) s'offre un nouveau succès en T2...malgré un superbe 720 degrés au freinage du premier gauche.

On prend les mêmes…

Placé en pole position pour la seconde confrontation, Ruben Maes ne laisse pas longtemps planer le doute sur ses ambitions : dès le départ, il installe la BMW M3 Silhouette du KS Motorsport en tête d'une meute emmenée par Jérôme Thiry sur la Jaguar X-Type Silhouette de l'équipe MI. Un moment pointé en 3e position, Koen Wauters (KIA Pro_Cee'd Silhouette) doit malheureusement quitter la ronde dès le 4e tour, différentiel en rade ; le chanteur de Clouseau peut mettre plus tôt que prévu le cap sur la capitale où l'attend le premier... des deux concerts figurant à son agenda de la soirée.

Le flambeau KIA est repris par Philippe Stéveny qui se heurte pourtant à un Julien Schroyen (Audi A4 Silhouette) fermement décidé à défendre bec et ongles sa 3e place. Les deux hommes entament un long duel qui ne trouvera son épilogue... qu'au retour aux stands pour le changement de pilote. Quant à la Mazda lauréate en matinée, elle évolue au 6e rang, David Dermont étant toujours confronté à de petits soucis électriques d'autant plus gênants qu'ils se manifestent et disparaissent... sans prévenir.

La situation ne varie guère jusqu'au tiers de la course quand le moteur de la Jaguar décide d'en rester là. L'Audi A4 grimpe d'un cran mais est toujours suivie comme son ombre par la KIA, leur retard sur la BMW de tête approchant la vingtaine de secondes quand s'ouvre la fenêtre des pit-stops. David Dermont et Christian Kelders sont les premiers à passer le relais, suivis directement par Julien Schroyen ; Philippe Stéveny attend le 30e passage et Ruben Maes reste en piste deux boucles supplémentaires avant de céder le volant à Steve Vanbellingen.

Ce dernier ressort des stands en tête mais son avantage sur Ludovic Sougnez, venu rapidement à bout de Nicolas De Crem, est inférieur à 4 secondes. Et cet écart fond très vite, le jeune pilote de la Mazda prenant la direction des opérations au 35e tour. La hiérarchie change encore en tête quelques minutes plus tard quand l'Audi A4 rentre au stand en traînant un impressionnant nuage de fumée et doit quitter la ronde, au grand dam de ses deux jeunes pilotes.

Dès lors, la cause est entendue : la Mazda RX8 signe un superbe doublé, fêté comme il se doit par un team comblé de voir ses espoirs enfin concrétisés sur la piste. Héros du jour, Ludovic Sougnez accueille les félicitations avec un calme de vieux briscard : « A part ces petits ennuis électriques qui ont également gêné David, je n'ai connu d'autre souci que... la chaleur terrible qui régnait dans l'habitacle. Pas besoin d'ajouter que je suis ravi d'avoir contribué à ces victoires de la Mazda, des victoires que je tiens à partager avec l'équipe et David qui m'ont super bien accueillis durant ce week-end. »

Médaillé d'argent, Steve Vanbellingen réussit une bonne opération au championnat, tout comme Frédéric Bouvy qui attend maintenant avec impatience les 12 Heures de Spa. On pointe ensuite Iain Dockerill puis les ténors de la classe S2 où Arnaud Gomez et Michael Schmetz l'emportent cette fois devant Grégory Servais et Loïc Fontaine. Eric Qvick et Frédérique Jonckhere vengent leur échec de la première course en imposant la BMW en T3 tandis que Michel Plennevaux et Guy Katsers poursuivent leur moisson de succès en T2.


Classement – course 1 : 1. Dermont-Sougnez (Mazda RX8 Silhouette) 47 tours ; 2. Bouvy-Kelders (Renault Mégane Trophy) à 53.126 ; 3. Vanbellingen-Maes (BMW M3 Silhouette) à 1.20.815 ; 4. Servais-Fontaine (Touring Cup) à 1.29.355, 1ers en S2 ; 5. Radermecker-Latinne (Touring Cup) à 1 tour ; 6. Stéveny-Dockerill (KIA Pro_Cee'd Silhouette) ; 7. Fumal-Soulet (Touring Cup) ; 8. De Crem-Scroyen (Audi A4 Silhouette) ; 9. Viron-Richard-Orgeval (Touring Cup); 10. Rosoux-Geoffroy (SEAT Leon), 1ers en T3, à 2 tours... 14. Plennevaux-Katsers (Alfa Romeo 156), 1ers en T2, à 3 tours ; etc.

Classement – course 2 : 1. Dermont-Sougnez (Mazda RX8 Silhouette) 55 tours ; 2. Vanbellingen-Maes (BMW M3 Silhouette) à 08.186 ; 3. Bouvy-Kelders (Renault Mégane Trophy) à 1.23.755 ; 4. Stéveny-Dockerill (KIA Pro_Cee'd Silhouette) à 2 tours ; 5. Schmetz-Gomez (Touring Cup), 1ers en S2 ; 6. Servais-Fontaine (Touring Cup) ; 7. Qvick-Jonckhere (BMW M3), 1ers en T3 ; 8. Franchi-Vannerum-Warroquiers (Jaguar X-Type Silhouette) à 3 tours ; 9. Radermecker-Latinne (Touring Cup) ; 10. Corthals-Snijers (SEAT Leon)... 15. Plennevaux-Katsers (Alfa Romeo 156) à 6 tours ; etc.

Championnat (officieux) : 1. Bouvy-Kelders 97 pts ; 2. Vanbellingen-Maes 88 ; 3. De Crem-Schroyen 66 ; 4. Stéveny-Dockerill 58 ; 5. Servais-Fontaine 45 ; 6. Schmetz-Gomez 44 ; 7. Dermont, Sougnez, Smits, Cleynhens, Thiry 40 ; etc.

Prc Group
Hoge Wei 37 – 1930 Zaventem
Tél : 02/725.99.99 Fax : 02/ 757.66.66 E-mail : info@prcgroup.be
 
 

:: PROCHAINS EVENEMENTS ::
Pas d'évènement pour l'instant

:: SERVICES ::
Sportmedia vous propose ses services dans les différents domaines suivant:

  • création de sites web,
  • développement de base de données,
  • logos personnalisés,
  • affiches promotionnelles,...


Cliquez ici pour plus de renseignements
     









0002561779 visites - contact : info@sportmedia.be
réalisation : www.sportmedia.be