Google
 
   HOME    Agenda     Annuaire de liens    Actualités    Photos    Aide    Contact    Services    FR - NL  


  Audi Equestrian Masters


logo


MERCREDI 9 novembre

Pour sa deuxième édition, le Jumping de Bruxelles a commencé cette année par une journée supplémentaire consacrée aux cavaliers régionaux.

Les cavaliers du Groupement Brabant Flamand et Bruxelles et les cavaliers du Groupement du Brabant Wallon ont pris le départ dans différentes épreuves.

Le soir, l’élevage fut mis à l’honneur avec une présentation des étalons d’obstacle et de dressage des Studbook belges, BWP, SBS et Zangersheide.

A 10h la sonnette retentissait pour le premier cavalier régional et 3/4 heures après, Aurélie Dechambre était la première heureuse gagnante de l’édition 2005.

Après le passage de 116 cavaliers (sans aucune chute !), se clôturait la journée dédiée aux régionales. Les organisateurs avaient cette volonté de pouvoir donner une chance aux jeunes cavaliers – scolaires et juniors - de monter sur la prestigieuse piste du Jumping International. Les cavaliers furent tous enchantés de galoper sur les traces des plus grands.

A 19 heures, nous avons pu assister à une représentation des étalons de dressage et d’obstacle des trois Studbook belges. Les étalons, de 6 ans aux cracks internationaux comme Air Jordan Z, ont été présentés au public, accompagnés par les commentaires éducatifs du cavalier international d’obstacle Philippe Lejeune ainsi que ceux de Dominique Rimanque, membre du jury national de la Fédération Equestre Belge des Sports Equestres et chef d’équipe des juniors et jeunes cavaliers.


JEUDI 10 NOVEMBRE



De la Bronze League à l’épreuve des 6 barres, l’Audi Equestrian Masters a déjà pu régaler un public comblé !





Victoires belges dans la Bronze League

La Bronze League, la catégorie la plus basse du Jumping International de Bruxelles est divisée en 3 catégories, poneys, juniors et seniors. Jeudi, ils concourraient dans un barème A contre le temps.

Chez les poneys, la victoire a été remportée par Olivier Philippaerts avec Little Queen II. Son frère jumeau, Nicolas s’est aussi distingué en remportant la troisième place avec Papillon RR. Les fils du cavalier international Ludo Phillipaerts récoltent ainsi depuis un an les très bonnes performances.

Chez les juniors, les Belges ont aussi effectué de très belles prestations avec la victoire de Deborah Walravens avec Hunter. Damien Haelterman remporte la troisième place avec Florence de Laubry.

Et pour terminer en beauté, dans la catégorie des seniors, la victoire fut remportée par Julie Pierrin avec Niscom v/h Carelshof.

Forte concurrence dans la Silver League

Dans la première épreuve de la Silver League, un barème A au chrono, 63 cavaliers prenaient le départ, mais seulement 16 réussissaient le parcours sans faute. La victoire est revenue à Maurice Van Roosbroeck sur Oladin M, sans grande surprise, ce cavalier belge d’Itegem ayant déjà fait plusieurs fois partie de l’Equipe belge. La deuxième place a été remportée par Noora Penti, habitant les Pays-Bas, avec Navarro.

Une victoire américaine dans la deuxième épreuve, un barème A avec barrage, pour Megan Lamaze avec Ollandaise. Avec un barrage sans foute en 37.84, elle distance sur le fil le Brézilien Pedro Veniss sur Blanc de Blanc, sans faute en 37.94 secondes.

Jusqu’à 1m90 dans l’épreuve des 6 barres !

Pas moins de 22 paires cavalier/cheval ont pris le départ dans la dernière épreuve du jeudi. Le public venu nombreux assister à Zarabanda, le show de la société DRAGONE, a pu encourager après le spectacle les très bons cavaliers rassemblés pour l’épreuve spectaculaire des 6 barres.

Au premier tour, 6 obstacles droits étaient alignés. 16 paires ont passés les obstacles sans faute dont les belges Ludo Phillipaerts, Jean-Claude Vangeenberghe, Dirk Demeersman, Cindy Van Der Straten, Maurice Van Roosbroeck, Judy-Ann Melchior, mais aussi Grégory Wathelet, l’ex-belge qui concourrait pour la première fois pour l’Ukraine.

Dans le troisième barrage, il ne restait plus que les cavaliers Marcus Ehning avec son crack Sandro Boy et Samantha Mc Intosh avec Lovely, sans faute sur le dernier obstacle d’une hauteur d’1m90.

Le quatrième et dernier barrage n’a finalement pas eu lieu, les deux cavaliers s’étant mis d’accord pour partager la victoire afin d’épargner leurs chevaux qui devront encore garder toute leur énergie pour le Grand Prix du dimanche.

RODRIGO PESSOA GAGNE A SON PROPRE JUMPING



Malgré son programme très chargé du à l’organisation de l’Audi Equestrian Masters, Rodrigo Pessoa a remporté vendredi la plus grosse épreuve de la journée, une épreuve d’1m55 avec barrage.

C’est avec Baloubet du Rouet, son étalon de 16 ans, que Rodrigo a battu au barrage les meilleurs cavaliers du monde. Après un parcours sans faute, 10 cavaliers sur 38 au départ se sont disputés la première place du Prix Rolex. Robert Smith a directement donné le ton avec un temps serré de 32.93 sans faute. Alors qu’une rude concurrence était encore à suivre, Rodrigo a accéléré le rythme en terminant son parcours sans faute dans un temps très rapide de 31.69 secondes. Avec une telle pression, ni Enhing, ni Philippaerts, ni Wylde ou Mc Intosh n’ont réussi à faire le sans faute.

Rodrigo gagne donc chez lui, devançant Robert Smith qui avait d’emblée donné le ton et Ludger Beerbaum finissant son parcours sans faute avec un temps de 33.72.

Gagnant d’emblée sa première victoire à son propre Jumping, Rodrigo nous promet du spectacle !



LA JOURNEE EN QUELQUES LIGNES :


Philippaerts et Tauber van het Kapelhof imbattables dans la première épreuve

La première épreuve de la Gold League de vendredi a elle été remportée par Ludo Philippaerts. Ludo, qui était l’un des premiers à s’élancer, n’a pas laissé la moindre chance à ses concurrents en galopant à toute allure dès le premier obstacle de la deuxième phase. Il devança avec presque 3 secondes le Suisse Markus Fuchs montant Sylver II. Le troisième, Robert Smith, cavalier n’ayant normalement pas peur de la vitesse, suit avec presque 4 secondes, monté sur Ronaldo.

Tauber van het Kabelhof – un descendant de Darco de 9 ans – est probablement le cheval belge le plus rapide du moment. En deux mois, après des victoires à Las Vegas, Spruce Meadows et maintenant Bruxelles, il remporte sa troisième épreuve de vitesse sur des concours cinq étoiles.



La Silver League programmait deux épreuves

Une victoire belge de plus. L’amazone Candice Lauwers a remporté l’épreuve de points avec Joker sur Hotesse des Aubiers devançant la finlandaise résidant en Belgique, Nina Fagerström. Elle montait pour l’épreuve Shannon. Les deux totalisèrent 65 points, mais Candice eut besoin de moins de temps pour terminer son parcours.

Le podium de la deuxième épreuve de la Silver League fut entièrement coloré des couleurs brésiliennes. Cassio Rivetti, qui était troisième dans l’épreuve précédente avec Acaletta E, fit encore mieux avec Olona en obtenant la victoire devant Keri Potter Pessoa sur Rockford I et Pedro Veniss sur Solena.



La Gold League en soirée

A 19h, commençait la deuxième épreuve de la Gold League de la journée, à nouveau caractérisée par une victoire belge : Dirk Demeersman sur Tiquila termine sans faute avec le temps le plus rapide, 53.22, devant le finlandais Mikael Forsten (55.09) et encore un belge en troisième position, Gilbert de Roock (55.97).


RODRIGO PESSOA REMPORTE SON PROPRE CONCOURS !

37 paires cavaliers/chevaux ont pris le départ ce dimanche après-midi dans le Grand Prix de l’Audi Equestrian Masters. Avec un parcours très sélectif de 15 obstacles construit par le chef de piste, Frank Rothenberger, seulement 7 chevaux passaient le premier tour, mais non des moindres. Le seul belge au barrage, le wallon Patrick Mc Entee, montait Sherry Mury Marais Z. « Partant en premier au barrage, je voulais faire le sans faute. Mais au fur et à mesure du parcours, j’ai accéléré le rythme et fait alors la faute sur le dernier obstacle ».



Edwin Alexander, l’amie australienne de Jan Tops, montait son meilleur cheval, Isovlas Pialotta et effectua le barrage sans faute en 37.98 secondes. « Je suis très contente de mon parcours. Je n’ai pas fait le maximum, mais même en effectuant de virages courts ça et là, il était difficile de faire mieux que Rodrigo ».



Rodrigo victorieux



Le gagnant est donc l’organisateur Rodrigo Pessoa avec Baloubet du Rouet qui « survola » les obstacles sans faute en 35.53 secondes. « Malgré ses 16 ans, Baloubet est en pleine forme pour le moment. Il a gagné les 5 dernières grosses épreuves où il participait, dont notamment le Grand Prix de Las Vegas et maintenant celui de Bruxelles ». Grâce à cette victoire, Rodrigo rentre chez lui avec une Audi A6 Avant, qu’il va certainement réinvestir dans la prochaine édition de l’Audi Equestrian Masters dont les dates sont modifiées et déjà programmées du 27 septembre au 1 octobre.



Pour ce qui est des autres belges, seulement Kristof Cleeren termine classé, en 8ème position avec Andiamo Z et le parcours le plus rapide à 4 points. Ludo Philippaerts termine 13ème avec Grossy Dorian, Jos Lansink et Cavalor Cumano terminent 18ème. Les autres belges se retrouvent plus loin au classement avec des parcours de 8 points ou plus.



La majorité des victoires furent remportées par des cavaliers belges – Ludo Philippaerts, Dirk Demeersman, Kristof Cleeren- ainsi que par des brésiliens – Pedro Veniss, vainqueur de la Silver League et Rodrigo Pessoa.



Une deuxième édition améliorée



La deuxième édition de la relance du Jumping de Bruxelles fut certainement un succès. Il était très agréable de se promener sur le site, les points faibles de l’année précédente ayant été améliorés et la différence du nombre d’entrée fut énorme. Au total, on a enregistré plus de 20000 spectateurs, avec une pointe jusqu’à 5860 le dimanche.
 
 

:: PROCHAINS EVENEMENTS ::
Pas d'évènement pour l'instant

:: SERVICES ::
Sportmedia vous propose ses services dans les différents domaines suivant:

  • création de sites web,
  • développement de base de données,
  • logos personnalisés,
  • affiches promotionnelles,...


Cliquez ici pour plus de renseignements
     









0002562780 visites - contact : info@sportmedia.be
réalisation : www.sportmedia.be